12 décembre 2008

LÀ OÙ LA MER S'EST ENFUIE

,20 octobre 2008. Ce jour-là, je réalise un vieux rêve. Un rêve difficilement compréhensible pour certains - et notamment pour les Ouzbeks qui nous demandaient  toujours ce qui pouvait bien nous intéresser là-bas ! Cela n'a, il est vrai, pas l'allure d'un rêve au sens féérique du terme. Plus qu'un rêve, c'était pour moi une fascination, une réalité qui m'intriguait. Ce rêve ? Le cimetière de bateaux de Moynaq qu'a laissé l'Aral en se retirant. Cet endroit me hantait depuis longtemps. Y être enfin fut à la hauteur de cette... [Lire la suite]
Posté par jraf3615 à 18:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2008

NOUKOUS OÙ ES-TU ?

C'est souvent en plein milieu de nulle part qu'il est possible de résister. C'est donc à Noukous qu'un certain Igor Savitsky a pu sauvegarder des vestiges de l'avant-garde soviétique, prolifique dans les années 1920-1930. Le parti unique n'avait pas suffit à Staline, il lui avait fallu un art unique, le "réalisme soviétique". Savitsky avait donc livré un combat solitaire et silencieux pour accumuler la plus grande collection des arts soviétiques illégaux dans le fin fond de l'aride Karakalpakistan. Loin de tout, loin des... [Lire la suite]
Posté par jraf3615 à 15:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 novembre 2008

EN ROUTE POUR LE BOUT DU MONDE

Vendredi soir à la gare de Tachkent. Le train se remplit petit à petit et nous prenons place dans notre compartiment (Annette, Aurélie et moi). Il y flotte une ambiance d'Orient-Express, un petit air de début XXe, avec ce service à thé qui nous attend sur la tablette et ce samovar disponible à l'extrémité du wagon. Nous avons un compagnon de voyage qui occupera le quatrième lit: Viktor, un Russe de Tachkent, un jeune sympathique qui travaille dans l'armée - si toutefois nous avons bien compris le bricolage d'anglais, de russe et de... [Lire la suite]
Posté par jraf3615 à 08:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 novembre 2008

PLEIN LES YEUX... MAIS PATIENCE !

Cela fait déjà plus d'une semaine que nous sommes revenus de notre périple à travers l'Ouzbékistan mais je n'ai pas encore eu assez de répit pour vous faire part de toutes les merveilles que nous avons vues et vécues. Il fallait quand même que je prenne un minimum de temps pour vous demander de patienter encore un peu! En outre, Aurélie repart demain pour une semaine en stage de formation... à Koweit! Et comme elle embarque l'ordi avec elle, ça ne fera que retarder d'autant ma possibilité de raconter nos aventures. Je vous promets de... [Lire la suite]
Posté par jraf3615 à 15:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 octobre 2008

SEPTEMBRE BLEU, OCTOBRE CAPRICIEUX ?

Septembre fut bleu. Même si le mercure n’atteignait plus les moyennes de fin d’été, septembre resta bleu, aux alentours des 25°C. Octobre semble plus capricieux. Le 30 septembre au soir, la transition s’était amorcée sans prévenir. Nous étions habitués à ce beau temps perpétuel, oubliant nos traditions météorologiques franchouillardes : sans pull et sans longues manches, tel était notre devise ! Mais ce jour-là, patatra ! Alors qu’une réunion s’était éternisée avec l’inspecteur académique "local" (comprenez "responsable... [Lire la suite]
Posté par jraf3615 à 09:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
07 octobre 2008

QUAND TACHKENT OSCILLE

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:595.3pt 841.9pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:35.4pt; mso-footer-margin:35.4pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} --> ... [Lire la suite]
Posté par jraf3615 à 18:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

07 octobre 2008

APPEL À L'AÏD !

En 1966, Tachkent est ravagé par un séisme. Un seul quartier est relativement épargné par cette catastrophe, près du marché de Chorsu. Ses maisons de terre sont aujourd’hui comme une île de tradition au milieu d’un océan d’architecture moderne, comme un village anachronique qui détone dans la jungle urbaine. En son sein, madrasas et mosquées attirent les touristes mais peu semblent s’aventurer dans les ruelles pourtant pittoresques. C’est donc en explorateurs de notre nouvelle ville que nous les avons arpentées lors d’un de nos... [Lire la suite]
Posté par jraf3615 à 15:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 septembre 2008

SE MOUVOIR ET S’ÉMOUVOIR

S’il y a un art qui demande parfois d’autres repères que les nôtres, c’est bien l’art de se déplacer. Lors de notre arrivée à Tachkent, il n’était pas encore 6 h du matin lorsque nous avons emprunté notre premier moyen de transport – la voiture de Nicolaï, un jeune homme charmant, accueillant, serviable. Les rues étaient quasi désertes mais nous sentions déjà quelques indices des habitudes sportives de conduite dans le pays. La droite ou la gauche, peu importe, tant que ça double, c’est le principal ! Pour conduire à Tachkent,... [Lire la suite]
Posté par jraf3615 à 19:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
21 septembre 2008

ENTRE LES MURS... OUZBEKS

Chokhjakhon, Elena et Khumoyun étaient là. Pas Hamza. Et Vazyra ne viendrait jamais car elle s’était finalement inscrite dans une école à Moscou. Sur une liste de cinq, j’avais donc trois élèves sur quatre ! Ce fut ma première heure d’enseignement à Tachkent. Trois élèves avec qui j’ai commencé le programme d’histoire de première : la France de la Belle Epoque. Tout un programme quand on s’adresse à une classe à 100% non française. Il y a des programmes comme ça qui donnent une sensation étrange lorsqu’on les enseigne ici.... [Lire la suite]
Posté par jraf3615 à 20:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
05 septembre 2008

PETITE MISE AU POINT POUR RASSURER !

Bonjour à toutes et à tous. Je me rends compte que mon message précédent a tendance à vous inquiéter ou à vous donner une mauvaise impression de notre vie ici. Il est vrai que j'ai manqué cruellement de légèreté et de dérision humoristique! Et pourtant j'ai modifié mon texte d'origine 3 ou 4 fois pour le rendre plus soft! Malgré cela - et malgré ma petite intro rajoutée par la suite - je crois qu'il était nécessaire de compléter par ce nouveau message pour rassurer tout le monde. Tout d'abord, après l'inévitable choc culturel... [Lire la suite]
Posté par jraf3615 à 09:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]